Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 22:44

A Istanbul ou à Ankara, avant même de remarquer son visage, c'est le poignet d'Ali Baba qui saute aux yeux. Il y porte un énorme bracelet en or serti de diamants, qui épelle son nom en grosses lettres. «Grâce à notre premier ministre, les affaires sont bonnes», lance l'homme d'affaires turc.

.

Recep-Tayyip-Erdogan.jpgCe propriétaire d'un salon de thé parle volontiers de Recep Tayyip Erdogan, l'actuel premier ministre turc, qui briguera un troisième mandat dimanche et dont les sondages prédisent déjà la victoire: "Nous n'avons jamais eu un aussi bon premier ministre. Il a fait beaucoup de bonnes choses. Il a transformé Istanbul en grande ville cosmopolite grâce à sa vision et ouvert la Turquie au monde", lance-t-il avec enthousiasme.. Il s'émerveille notamment du "succès économique du pays" depuis l'arrivée au pouvoir d'Erdogan, en 2003. Le revenu par habitant a de fait doublé en moins de 10 ans

.

«Nous sommes débarrassés de la mafia, et c'est grâce à Erdogan», clame encore cet 'homme, qui n'hésite pas une seconde avant d'accorder de nouveau son soutien au premier ministre sortant et à son parti, le parti Justice et Développement, (AKP en turc). "Si on avait eu seulement des politiciens comme Erdogan, la Turquie serait un paradis", affirme encore le restaurateur.

 

 

 

Une juge démissionnaire à la Cour d'appel d'Ankara, Emine Ülker Tarhan, estzz_02.jpg loin de partager l'opinion d'Ali Baba. Erdogan,qui, selon elle, "a fait de sa vie un enfer". "Depuis qu'il a pris les rênes du pays, il veut tout régenter., affirme-t-elle.À commencer par le système judiciaire, où elle a travaillé pendant 15 ans. Ancienne présidente de Yarsav, association professionnelle de juges et d'avocats, elle se sentait constamment épiée. Lorsqu'une conversation téléphonique privée de son mari a été publiée dans les journaux, elle s'est dit que c'en était trop.

 

"Tous les gens qui s'opposent à Erdogan sont sous surveillance", dit la jeune femme,à la fois scandalisée et effrayée. Elle a d'ailleurs rangé sa toge et décidé de se lancer en politique. Dimanche, elle briguera les suffrages pour le Parti républicain du peuple (CHP en turc), créé par Atatürk, fondateur de la République turque. Elle croit qu'il n'y a pas d'autre moyen de freiner les "tendances dictatoriales" de Recep Tayyip Erdogan et le conservatisme islamique qu'il veut imposer à la société turque.

 

D'autant plus que, si Erdogan obtient la majorité absolue dimanche, il pourra modifier la Constitution et transformer le système parlementaire en système présidentiel à l'américaine."Il vend une fausse image du pays à l'étranger. La situation des droits de la personne empire tous les jours, en Turquie. Il insulte sans cesse les femmes. Il nous dit de rester à la maison pour faire trois enfants chacune!», s'indigne l'ancienne magistrate

.

Qui croire? Les Turcs sont profondément divisés. D'un côté, les "Turcs blancs", l'ancienne élite politique européanisée, profondément attachée à la laïcité à la française, établie par Atatürk et défendue par l'armée qui, en son nom, a commis quatre coups d'État.

 

De l'autre, les "Turcs noirs", issus des milieux ruraux mais de plus en plus urbanisés, qui remettent en cause le modèle laïc, qu'ils jugent discriminatoire à l'égard des musulmans pratiquants.

 

Fils d'un garde-côte de la ville de Rize, né en 1954 dans le nord-est du pays, Recep Tayyip Erdogan est l'incarnation même de la nouvelle élite des Turcs noirs. Il a fait ses études dans une école islamique avant d'obtenir un diplôme de l'Université de Marmara.

 

Conservateur musulman, il s'est joint à un parti islamiste alors qu'il était sur les bancs d'école. En 1998, alors qu'il était maire d'Istanbul, il a été emprisonné pendant quatre mois pour avoir lu en public un poème à connotation religieuse.

 

Cette condamnation l'a empêché pendant près de cinq ans d'occuper un poste public, mais non de créer le parti qu'il dirige encore aujourd'hui. "Erdogan, c'est la revanche des Turcs noirs", explique Cem Sensoy, jeune homme d'affaires qui se réclame de cette Turquie noire de plus en plus prospère. Et ça, c'est loin de plaire à tout le monde

 

TC (avec cyberpresse.ca)

 

TC (avec cyberpresse.ca).

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Europe
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 18:58

Peu de suspense. Les députés devraient dire "non" à la proposition de loi visant à autoriser le mariage homosexuel. Déjà rejetée en commission des Lois, elle devrait subir le même sort mardi prochain lors du vote solennel en séance publique


 
L'examen du texte a eu lieu jeudi à l'Assemblée nationale. A l'origine de cette proposition : le socialiste Patrick Bloche, un des initiateurs du pacte civil de solidarité (Pacs) en 1999, qui permet notamment aux personnes de même sexe de conclure un contrat de vie commune. Il s'inspire d'une décision du Conseil constitutionnel qui, le 28 janvier dernier, a jugé que les dispositions en vigueur du Code civil réservant le mariage aux couples de sexes différents ne sont pas contraires à la Constitution mais "qu'il est loisible au législateur d'adopter en la matière des dispositions nouvelles dont il lui appartient d'apprécier l'opportunité".
 
Les rares députés UMP présents dans l'hémicycle ont exprimé leur totale opposition au texte... A l'exception notable de Franck Riester et Henriette Martinez. Ces deux députés ont annoncé qu'ils voteraient la proposition de loi représentant, à leurs yeux, "une avancée majeure pour l'égalité des droits". Ils l'ont dit sous les applaudissements de la gauche. Les députés du Nouveau Centre sont également opposés à la légalisation du mariage gay.
 
Du côté du PS, on soutient ce texte de même que le groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR, PC, Verts, Parti de gauche). Mercredi, François Hollande, député de Corrèze et candidat à la primaire socialiste s'est déclaré favorable au mariage homosexuel. "La liberté, c'est laisser la possibilité à deux personnes qui s'aiment, quelle que soit leur orientation sexuelle de s'unir. L'égalité, c'est permettre à tout couple de recourir au même dispositif juridique sans discrimination".
 
"Ce présent texte entend ouvrir le mariage aux couples de même sexe sans modifier les règles actuelles régissant le mariage hétérosexuel", a dit Patrick Bloche. Et le député de Paris d'ironiser sur "le paradoxe qui amène aujourd'hui les députés de la majorité hostiles à l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe, à attribuer toutes les vertus au pacs qu'ils ont pourtant combattu hier si violemment".
 
"Vous ne serez pas surpris : le gouvernement n'est pas favorable à ce texte", est intervenu le ministre de la Justice. Pour Michel Mercier, cette légalisation "introduirait, si elle était adoptée, un changement de taille dans les valeurs de notre société dont il nous faut mesurer toutes les conséquences". Il a par ailleurs estimé que le mariage était "une institution", "un symbole social", qu'il fallait distinguer des "autres types d'unions". "Ce débat est l'occasion de montrer l'attachement de notre société au mariage, pour la sécurité qu'il apporte par rapport aux autres types d'unions et pour le symbole social qu'il représente", a déclaré le garde des Sceaux.
 
Dix pays ont à ce jour légalisé le mariage homosexuel : les Pays-Bas (en 2000), la Belgique (en 2003), l'Espagne (en 2005), le Canada (en 2005), l'Afrique du Sud (en 2006), la Norvège (en 2008), la Suède (en 2009), le Portugal (en 2010), l'Islande (en 2010) et l'Argentine (en 2010). La ville de Mexico, cinq Etats des Etats-Unis et Washington ont fait de même. Le socialiste Patrick Bloche a souligné que ces pays, dont certains sont "même de culture catholique très marquée", n'avaient pas été "ébranlés dans leurs fondements par sa reconnaissance .

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Social
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 15:17

En évoquant dernièrement un rapprochement entre EELV, dont il brigue la candidature en 2012, et Jean-Louis Borloo, ex-ministre de l'Ecologie de Sarkozy et aujourd'hui "centriste", Nicolas Hulot a sans nul doute commis la bourde de sa vie, et ce sous l'oeil goguenard des partisans d'Eva Joly, plus favorables à un glissement vers la gauche du mouvement écologiste.

 

Aujourd'hui, l'entourage de Nicolas Hulot tente tant bien que mal de rattraper le coup en reconnaissant que, s'il y a bien eu tentative de rapprochement de la part de leur poulain, celle-ci n'aurait pas abouti du fait de l'ancrage ouvertement à droite de Jean-Louis Borloo.

 

N'empêche. Du côté d'Eva Joly, on n'hésite pas à parler d'un "faux pas qui aura des conséquences". Yves Contassot y voit "un manque de disernement politique", et constate avec délectation que "Nicolas Hulot est désormais plombé".

 

Mais les amis de Nicolas Hulot ne cachent pas leur agacement. Pour l'un d'eux, "Eva Joly peine à convaincre, et le débat est désormais pour ou contre Nicolas Hulot".

 

Quoi qu'il en soit, il appartiendra aux 25.000 adhérents (dont près de la moitié ont adhéré au cours de ces dernières semaines) de se prononcer lors de la primaire d'EELV. Sans oublier que deux "petits" candidats (le maire de Kayzesberg  Henri Stoll et le président de l'Observatoire du nucléaire Stéphane Lhomme) pourraient bien assombrir encore le débat.

 

Thierry Cayol  

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Politique française
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 00:23

Que les choses soient claires: je ne connais pas Serge Dumond. Mais je connais bien en revanche celui qui après nous avoir trainés dans la boue, le Papy, moi-même et quelques autres, s'attaque de front à une nouvelle victime. Ce kapo de l'Internet, vous l'aurez reconnu, c'est Jacques Tourtaux, le Sanglier rouge, le stalinien zélé dont la santé ne cesse de se fragiliser depuis que Brejnev, Ceaucescu, Tito et leurs camarades ont rejoint les poubelles de l'histoire.

 

Mais qui donc est ce tourteau aux pinces velues? Un cheminot communiste, sans carte au PCF qu'il juge sans doute trop tiède. C'eut été tout à son honneur s'il ne cessait de combattre, sans argument, tout ce qui remet en cause, au moins partiellement les théories staliniennes les plus éculées.

 

Sans doute, je le répète, est-ce là l'origine de sa décrépitude physique dont il ne cesse de nous bassiner à chaque article. Remets-toi, Jacques! Prends un bol de jouvence! Et, de grâce, ne nous rends plus responsables de tes graves problèmes de santé! Sache-le, ce n'est pas en t'égosillant contre des adversaires, le Papy, moi ou Dumont, que tu retrouveras la santé.

 

A présent, et s'il le souhaite, la parole est à Serge Dumond.

 

Thierry Cayol 

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Medias
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 17:30

C'est désormais acquis, le très médiatique avocat marseillais Gilbert Collard Gilbert-Collard-et-Marine-Le-Pen.pngira au combat lors des municipales de 2014, et ce sous la bannière du Front National, qu'il préfère appeler "Front mariniste", en hommage à Marine Le Pen dont il aime à rappeler qu'elle est son "amie de très longue date". Quant à savoir quelle sera la ville où il se présentera, il semble que son coeur balance entre Marseille et Nice.

 

Dans les années 80-90, Collard et moi nous croisions souvent dans les coursives du Parti Socialiste. La seule chose qui semblait nous séparer était la raison de notre appartenance au PS: Moi, j'étais Defferriste, lui était opportuniste.

 

Par la suite, j'ai claqué la porte du PS et Collard s'est découvert radical valoisien, et c'est sous cette étiquette qu'il a été élu conseiller municipal à Vichy (!). En sept ans de mandat, il n'a siégé qu'une fois, preuve de sa très relative conscience politique.

 

v-8-1046149-copie-1.jpgJe me souviens de ses prises de position radicalement anti-FN. Ainsi, il représentait la partie civile lors du procès, en 1998, de quatre colleurs d'affiches lepénistes, meurtriers d'Ibrahim Ali, un adolescent comorien tué d'une balle dans le dos.

 

Collard n'avait pas eu de mots assez forts pour stigmatiser le geste des meurtriers, dénonçant "la responsabilité des leaders du FN dans le délire raciste et criminel de ses militants".

 

Aujourd'hui, Collard a visiblement changé de bord. Du moins place-t-il tous ses espoirs dans sa copine Marine, plus "moderne", pour "dédiaboliser le Front National. Il va même jusqu'à comparer le FN à Socrate, "condamné à mort car il était l'homme du discernement".

 

Thierry Cayol 

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Politique française
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 16:53

Dans son numéro de mai, le mensuel marseillais Le Ravi consacrait un dossier très complet au sénateur-maire UMP Jean-Claude Gaudin. On pouvait notamment y lire que ce dernier avait été vu déjeunant avec Michel Campanella, parrain notoire du milieu marseillais(aujourd'hui incarcéré).

 

L'information, bien que relayée par Mediapart et Libération.fr, n'a pas fait grand bruit dans la presse locale, qui doit certainement trouver normal qu'un élu du peuple et un caïd de la pègre fassent bombance ensemble, que cela fait partie des moeurs locales et constitue de ce fait un non-événement.

 

66d374dc-f131-11dc-9767-b3ba628e9021.jpgUn qui n'a pas laissé passer l'info, c'est le député Renaud Muselier, dauphin désigné de Gaudin et qui se verrait d'un très bon oeil devenir calife à la place du calife avant l'échéance de 2014.

 

Aussi, Muselier a-t-il pris soin d'envoyer par mail à tous les élus UMP de Marseille l'article du Ravi. Fou de rage, Gaudin l'a sommé d'envoyer un second mail évoquant une "erreur technique" de ses services. Le gentil Renaud a même dénoncé "un dossier qui ne fait que colporter des rumeurs nauséabondes"...

 

Mais le mal est fait, et tout Marseille se gausse. D'autant que cette affaire survient au moment où Jean-Claude Gaudin est en train de se demander s'il a réellement envie de passer la main lors des prochaines élections municipales.

 

Thierry Cayol 

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Politique française
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 16:34
 

Les boulangers ont des problèmes croissants

Chez Renault la direction fait marche arrière. Les salariés débrayent.

A Amendis, les syndicats sont sous tension.

Chez Tampax: coup de sang de la CGT.

Les bouchers se battent pour défendre leur beefsteak.

Les éleveurs de volaille sont les dindons de la farce. Ils en ont assez de se faire plumer.

Pour les couvreurs, cette nouvelle loi est une tuile.

Les faïenciers en ont ras le bol.

Les éleveurs de chiens sont aux abois.

Les brasseurs sont sous pression.

Les cheminots menacent d'occuper les locos. Ils veulent conserver leur train de vie.

 

Les veilleurs de nuit en ont assez de vivre au jour le jour.

Les pédicures travaillent d'arrache-pied pour de faibles revenus.

Les ambulanciers ruent dans les brancards.

Les pêcheurs haussent le ton.

Et ... Les prostituées sont dans une mauvaise passe !

 

(marocution)

 
Repost 0
Published by thierry cayol - dans Afrique du nord
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 22:33

L'escroc Bernard Tapie ne fait pas dans la demi-mesure. Du moins à en croire l'appel qu'il vient de lancer sur son blog "Bernard Tapie.com l'Union fait la Force" et dans lequel il annonce fièrement "notre combat du moment: aider les surrendettés, les fichés et les débancarisés". Je ne puis résister au plaisir de vous livrer cet appel in-extenso.

 

Tapie-Sarko.jpg

 

"J'ai besoin de vous! Aujourd'hui, des millions de Français connaissent des difficultés financières: on compte 2 millions de malendettés, 2 millions de fichés, 500.000 débancarisés... Les deux tiers d'entre eux subissent ces problèmes suite a un accident de la vie qui peut toucher n'importe qui  : perte d'emploi, accident, maladie, divorce ou séparation ...

 

Cette situation justifie notre obsession à trouver des solutions concrètes. Depuis un an nous rencontrons des banquiers, des associations, des victimes de ces situations, et la direction de la Banque de France.

 

Tous sont conscients de la situation dramatique dans laquelle se trouvent ces millions de Français et nous avons eu la bonne surprise de constater chez eux une envie véritable de nous aider à trouver des solutions.

 

Nous sommes donc en train de finaliser des accords qui vont régler une partie de ces difficultés et nous ne relâcherons nos efforts que lorsque nous aurons trouvé des solutions pour régler tous les problèmes posés par ces situations.

 

Mais pour gagner ce combat, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS . Nous ne pouvons pas toujours nous reposer sur les pouvoirs publics, quels qu'ils soient, et quelle que soit leur volonté. Les citoyens eux-mêmes doivent être conscients, volontaires et actifs.

 

Nous attendons vos témoignages, vos idées, votre soutien !"

 

C'est charmant, non? En tout cas ça ressemble fort à une pré-campagne électorale. Mais attention Nanar! Ton pote Borloo est déjà sur les rangs...Va falloir négocier ferme. Et si possible, honnêtement...

 

Thierry Cayol

 

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Loufoqueries...
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 20:22

 

Fermé pour raisons de sécurité depuis 1995, le plus vieux cinéma du monde, où furent projetés les premiers films des frères Louis et Auguste Lumière en 1895, va faire peau neuve et sera rénové "à l'identique" d'ici 2013.

 

"J'ai l'habitude de dire qu'à Cannes, ils ont les étoiles et qu'ici, on a la poussière!", s'amuse Michel Cornille, président de l'association "les lumières de l'Eden", les pieds dans les gravats de "son" cinéma, situé sur le front de mer de la Ciotat (Bouches-du-Rhône), face au port de plaisance.

 

Tentures déchirées, sièges poussiéreux, moquette élimée, écran absent, galerie supérieure à la peinture délavée: le temps semble s'être arrêté dans la petite salle de quelque 300 places, construite en 1892 "à l'ancienne" et inscrite depuis à l'inventaire des monuments historiques.


 24571342


Mais cette vision ne sera bientôt qu'un lointain souvenir: des travaux de rénovation, d'un montant de cinq millions d'euros, débuteront en janvier 2012, pour une inauguration prévue en mai 2013, à l'occasion de Marseille-Provence-Capitale Européenne de la Culture.

 

Pour les amoureux de cette salle mythique, qui ont dû se battre contre l'appétit des promoteurs immobiliers qui souhaitaient en faire un parking ou un hôtel-restaurant, et plus largement contre l'oubli, ces dates signifient la fin d'une longue période durant laquelle ils ont "joué la montre et gagné du temps", explique Jean-Louis Tixier.

 

Adjoint à la culture du maire (UMP) de la Ciotat, celui-ci est conscient que "s'il n'y avait pas eu Marseille-Provence 2013, on aurait encore repoussé aux calendes grecques" la rénovation de l'Eden, pourtant un atout touristique pour la ville.

 

En 2013, l'Eden figurera ainsi au centre d'un parcours urbain lié au cinéma, dont le point de départ sera la fameuse gare de La Ciotat, "héroïne" du premier film des frères Lumière, et qui n'a pas changé non plus depuis plus d'un siècle.

 

Une autre étape pourrait être la villa de Michel Simon, où l'acteur a passé ses vacances de 1935 jusqu'à sa mort, en 1977. Rachetée par la municipalité, elle devrait accueillir une résidence pour cinéastes et scénaristes.

 

Choisi pour ses talents de scénographe, l'architecte marseillais André Stern, pour qui l'Eden témoigne de la "genèse d'un changement de culture et de civilisation", affirme avoir donné la priorité aux intérieurs.

 

Recherche des couleurs d'origine, nettoyage des coursives, restauration de 75 sièges datant de 1920... la salle de cinéma sera digne d'entrer dans "le patrimoine mondial", s'enthousiasme-t-il.

 

Mais les extérieurs ne seront pas oubliés: chaque samedi soir, la fameuse locomotive des frères Lumière verra exaucer "son rêve d'aller jusqu'à la mer", avec la projection de son image sur la façade.

 

Rénovation faite, l'Eden restera une salle de cinéma, "à la programmation pointue" précise M. Cornille: "nous avons prévu de passer des vieux films restaurés, des Méliès, des Tati..."

 

A l'Institut Lumière de Lyon, partenaire de l'opération, on est justement en train d'entreprendre la restauration en numérique haute définition des films des frères Lumière, pour les prêter à l'Eden et les sortir en DVD fin 2012.

 

En attendant, ce que M. Cornille souhaite par dessus tout, c'est que la population se réapproprie "sa" salle: "ici, ça a toujours été les chantiers navals, note-t-il. On aimerait désormais que La Ciotat rime avec... cinéma".

 

 

(avec AFP)
Repost 0
Published by thierry cayol - dans Divers
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:40

Dix jours après les plaintes pour agression sexuelle déposées contre lui et près d'une semaine après sa démission du gouvernement, les affaires ne s'arrangent pas pour Georges Tron. Un de ses anciens collaborateurs à la mairie de Draveil, François-Joseph Roux, est venu corroborer le témoignage de l'une des deux employées qui ont déposé plainte et qui s'était confiée à lui à l'époque des faits.

 

Selon ce collaborateur (licencié depuis car Tron "savait qu'il savait"), "Tron convoquait  la jeune femme à n'importe quelle heure et il s'enfermait avec elle dans son bureau". François-Joseph Roux, qui précise ne pas avoir été témoin direct des faits, ajoute que l'employée "était sous l'emprise de Georges Tron. La seule manière de mettre fin à ça, c'était de porter plainte".

 

Thierry Cayol 

 

 

Repost 0
Published by thierry cayol - dans Classé X
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pourunevraiegauche.over-blog.com
  • Le blog de pourunevraiegauche.over-blog.com
  • : Ouvert à tous? Qu'ils soient de gauche ou de droite. Ce blog permet aussi à ceux qui ne veulent pas parler de politique d'aborder autre chose
  • Contact

Profil

  • thierry cayol
  • Journaliste marseillais exilé dans le Tarn et Garonne. 51 ans.
J'ai notamment travaillé pour Le Provençal, Le Dauphiné Libéré-Vaucluse matin, Le Soir, l'AFP, TMC, France 3, Le Club de la presse Marseille-Provence-Alpes et l'Agence Reuter, où
  • Journaliste marseillais exilé dans le Tarn et Garonne. 51 ans. J'ai notamment travaillé pour Le Provençal, Le Dauphiné Libéré-Vaucluse matin, Le Soir, l'AFP, TMC, France 3, Le Club de la presse Marseille-Provence-Alpes et l'Agence Reuter, où

<Blog à l'honneur

Élu blog de la semaine

Recherche

Archives

Pages